Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog kodamian

Autour de Port-Olry ( Ile de Santo, Vanuatu )

28 Décembre 2008, 12:26pm

Publié par kodamian

Dès que j'arrivai à Port-Olry, un groupe de jeunes vint à ma rencontre et me proposa de les accompagner pour chercher des mei ( fruits à pain ).
Aucun problème, ce fut alors une superbe promenade d'une demie-journée à travers les plantations qui me permit de découvrir les délices de Santo.
Tout d'abord, on traversa les cocoteraies et on put voir à ces abords de nombreux corossoliers. Je ne sais pas si vous avez déjà dégusté un corosol , mais c'est excellent ( on parle de " sélé " à wallis ). J'ai un fruit très juteux, très riche en vitamine.

Puis ce fut le tour de gouter au ... cacao.
Il s'agit du fruit du cacaotier, qui pousse sous ces latitudes. On rencontre d'ailleurs aussi de caféiers à Tanna.
Voici un cacaotier.
On trouve bien sûr également d'autres fruits tropicaux. De celui-ci ci-dessous, on mange les graines.
Le gout est un peu celui de la cacahuete ou de la pistache.
Mais il y a également des agrumes que l'on trouve, dont les oranges ... Chaque enfant s'empressa de me préparer et de me faire déguster tout ce que la nature offrait . Quel régal !
On m'expliqua le fonctionnement du " four " à coprah .

Dans ce local, on dispose sur les grilles le coprah retiré de la noix de coco, et on le fera sécher pendant deux à trois jours.

On fait chauffer l'écorce du coco pour procurer la chaleur dans de gros tuyaux.
Mais on était venu chercher des fruits à pain.
Une fois réunis, par des lianes à base du bourao ou par des bouts de bois, on les emmena au village.
En tout cas, ce que j'ai retenu, c'est que c'était la première fois que je mangeais du " cacao " frais !

En rentrant au village, certains des enfants voulurent me montrer leur dextérité à monter au cocotier.
Bien sûr, ce fut l'occasion de boire un jus de coco tout frais.

Mais pour les " grands " c'était plutôt le tabac local qui les intéressait.
Une fois découpé, ce tabac allait rejoindre une feuille de papier pour constituer une véritable cigarette.
En arrivant au village, c'était un paysage magnifique qu'on pouvait apercevoir.
N'hésitez pas à aller à Port-Olry si vous êtes à Santo. On peut y dormir , s'y restaurer et rencontrer plein de gens très sympas qui n'hésiteront pas à vous faire connaitre le coin.

Commenter cet article