Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog kodamian

Etudier en métropole ... pour revenir ensuite .

20 Octobre 2008, 12:02pm

Publié par kodamian

Hier soir, à la télévision, un reportage parlait d'un sujet intéressant. On évoquait ainsi les étudiants qui quittent les dom-tom chaque année pour aller poursuivre leurs études en métropole, des difficultés qu'ils y rencontrent,  mais également du fait que,  une fois le diplôme acquis, ils ne retournent  pas dans leurs collectivités d'origine pour y exercer la profession pour laquelle ils sont partis.

En métropole, les régions sont aussi confrontées au problème, avec des étudiants qui partent de leurs départements d'origine pour aller étudier dans les grandes villes, et qui ne retournent pas dans leurs villes et villages pour y exercer des professions quelquefois bien utiles.
Combien de villes et villages de régions un peu excentrées manquent aujourd'hui de médecins, de dentistes, d'infirmiers, de professeurs, etc ... !

On ne peut  " obliger " un étudiant à revenir professer dans l'endroit où il a grandi. Il y a cependant aujourd'hui des incitations qui poussent certains à venir dans des régions délaissées.

A Wallis et Futuna, les étudiants n'ont d'autres choix après leur baccalauréat que d'aller étudier en dehors du fenua, que ce soit  en nouvelle-calédonie, en polynésie française, en métropole ou ailleurs encore.

Combien reviendront ?

C'est la question qui se pose, car ce n'est pas l'envie de revenir qui manque à beaucoup, mais ce sont les opportunités sur le terrain qui n'existent peut être tout simplement pas.

Créer des activités nouvelles, trouver des filières qui puissent trouver des débouchés locaux ou régionaux, telles sont les priorités.

Le tourisme, l'agriculture, la peche, l'éducation, les carrières médicales et para-médicales sont autant de secteurs qui peuvent déboucher sur un emploi à clef.

Nous sommes peut-être aujourd'hui à l'aube d'une révolution des mentalités, où la société de " consommation " se remet en question avec la crise économique qui frappe le monde entier. CONSOMMER est-il finalement une obligation ? Ou y a t il peut être quelque chose d'autre dans ce monde, un retour aux  valeurs de partage plutôt qu'à l'individualisme  qui a, je parle de la notion de partage, jusqu'aujourd'hui fait le ciment des sociétés traditionnelles comme à wallis et à futuna ?



Commenter cet article