Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog kodamian

Merci Lolé - descente à lanutavaké par l'autre chemin .

5 Octobre 2008, 14:56pm

Publié par kodamian

Il fallait que je retourne à Lanutavaké , pour y prendre au moins quelques photos, bien sûr, mais surtout pour y retrouver le plaisir que j'avais eu le week-end passé.
Muni de mon appareil photo et d'un petit sac à provision, je retrouvai Lolé, l'unique " habitant " du lac toute l'année.
Pas une pierre, pas un cocotier qu'il ne connaisse sur le chemin pour arriver au bord du lac.
La descente est beaucoup plus périlleuse que la remontée, ça glisse, et chaque pas doit bien être controlé.

Mais une fois arrivé en bas, c'est un paradis à l'état pur que l'on re-découvre et le premier plongeon dans le lac est toujours inoubliable, sa fraicheur permettant d'effacer d'un seul trait la sueur de la descente. Les tilapia ( petits poissons ) sont là, mais ils ne sont pas agressifs .

Un aller-retour en crawl de l'autre côté du lac, à l'endroit où nous étions descendus la dernière fois ( il parait que le diamètres est d'environ 500 mètres ), et puis ce sont alors quelques petits gateaux , chocolats et sandwiches que nous apprécions avec délice.

N'oublions pas l'eau bien sûr, car il fait chaud quand on arrive aux alentours de midi.

Inoubliable Lanutavaké
La vue du lac depuis la route RT2
Mon guide, Lolé, est un peu un  gardien du lac Lanutavaké.Voici ci-dessous la vue qu'on a quand on commence à descendre un peu.

En arrivant en bas du lac, on trouve un cocotier tombé récemment qui permettra de trouver facilement son chemin dans l'eau.

La fonction " retardateur 10 secondes " de mon appareil s'avère pour une fois utile. L'appareil photo posé sur une pierre, et il n'y a plus qu'à s'installer pour la photo.

Merci Lolé pour m'avoir guidé jusqu'ici.

La remontée est plus facile que la descente, mais il est préférable de s'armer d'un petit piolet ou baton qui permettra de prendre appui sur la terre humide et glissante, surtout après des averses que l'on connait ces temps-ci.

Une fois le chemin d'en haut retrouvé, on peut voir un des réservoirs d'eau construits par les américains lors de leur passage à Wallis durant la seconde guerre mondiale.
Rappelons à ce sujet qu'un bon nombre des soldats US qui sont passés par Wallis, sont morts aux iles salomon au cours du deuxième conflit mondial.

Le réservoir est vide aujourd'hui, pas la peine d'essayer d'y plonger !

Commenter cet article

Claude 07/10/2008 20:24

Bonjour,
Comme photo de signature, je préfère celle-ci. La précédente vous présentait contortionné. Celle-ci présente l'avantage d'avoir en toile de fond un merveilleux paysage.
L'allé et retour de la traversée du lac, cela doit bien faire un 1000m. Continuez et bientot vous laissrerez Laure Manaudou 100m derriere.
Bye .... Claude

MILI 06/10/2008 06:19

KUA KOLUA TUPULAGA OSI KOLUA,MALO MISELE