Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog kodamian

Construire sa maison : une histoire de famille ...

7 Juin 2008, 16:26pm

Publié par kodamian

La solidarité est un maitre mot à wallis et futuna.
Et qui prend d'autant plus de signification lorsqu'on construit sa maison.

Tôt le matin, la famille et les amis sont réunis devant l'endroit où sera coulée la dalle de béton.
Tout est prêt : les sacs de  ciment, les brouettes, le sable, les cailloux, la bétonnière.
Et 1 2 3 , et ça y est ... On y va.

Une après l'autre, les brouettes vont décharger le matérau préparé dans la bétonnière à l'endroit indiqué par le maçon, et petit à petit, la dalle va prendre forme.
Un travail d'autant plus physique qu'il faut aller vite, et qu'une demie-journée va suffire pour couler toute la dalle d'une maison de 160 mètres carrés.

La nourriture a été préparée à l'avance, et avec les bières et les cocas, tout sera prêt le moment venu pour partager un bon " kai kai " entre tous pour agrémenter ce moment à la fois de labeur mais également festif.

L'avantage dans ce système, c'est qu'il n'y aura pas à prendre une entreprise privée dont les frais bien évidemment éleveraient d'autant le prix de la construction.

Solidarité, fraternité, amitié ... Trois mots indissociables de la société wallisienne.

Commenter cet article

julie Poujol, RTL 10/06/2008 15:56

 
Bonjour,
 
cet été sur RTL nous allons mettre à l'honneur les français de l'étranger à travers une émission intitulée "Destination Ailleurs".
 
Je vous propose de partager avec les auditeurs d'RTL votre expérience,, comme vous le faites si bien sur votre blog !
N'hésitez pas à me recontacter , je vous expliquerai tout en détail !!
 
J’espère à très vite,
 
Merci par avance.
 
Julie Poujol.
julie.poujol@rtl.fr

Claude 09/06/2008 19:05

Bonjour,Construire SA maison ???Comment cela se passe au niveau administratif ? Il m'a semblé comprendre que la propriété privé n'existait pas. A qui appartient la terre? Comment est-elle attribuée à celui-ci ou celui-la ? Est-elle réservée aux descendants de familles Wallesiennes ? Y a-t-il des impots locaux ou des "redevances" aux villages ou à leur chefs ?Que de questions pour un metropolitain étonné par la struture de cette communauté qui semble vivre dans un autre temps tout en vivant avec un monde moderne (avions, TV, internet, etc ...).... Claude