Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog kodamian

l'hébreu n'est plus une langue morte ...

27 Mai 2008, 09:27am

Publié par kodamian


Qui aurait pu le croire ?
Au début du vingtième siècle, seule une poignée d'érudits conversait en hébreu, et personne n'imaginait qu'un jour, cette langue parlée il y a vingt siècle en Israel serait un jour de nouveau une langue vivante.
On lisait en hébreu dans les synagogues, certes, mais c'est le yiddish qui était plus communément parlé en europe centrale, et le judéo-espagnol ( ladino ) en afrique du nord.

Or, quand l'idée d'un état juif prit forme, une des premières interrogations fut de savoir quelle langue y serait parlée. Serait-ce l'anglais, le français, etc... ?

La réflexion menée à ce sujet parvint à une conclusion : il fallait retrouver la langue d'origine du peuple juif, en l'adaptant bien sûr à l'évolution de la société.


Et c'est ainsi que l'hébreu moderne prit forme.

Des grammairiens, des intellectuels, des universitaires s'assirent autour d'une table et posèrent les fondements de la nouvelle langue que le peuple d'israel allait parler.
Ce fut dès le début du vingtième siècle qu'en palestine, encore dépendante de  l'empire ottoman, que ce " combat " commença, et les premiers kibboutznikim ( habitants des kibboutz ), se mirent à apprendre la nouvelle langue, l'hébreu moderne.


Au moment de la création d'Israel, en 1948, il fallut apprendre la langue à tout le monde, et des centres d'intégrations spéciaux , les oulpans, se chargèrent de l'enseignement de la langue.
On appelle d'ailleurs en Israel les Merkaz clita les centres où les nouveaux immigrés apprennent non seulement la langue , mais également la culture, et la façon de vivre et de pouvoir se débrouiller en Israel.


Il y a eu plusieurs grandes " alyah " ou " montée vers Israel " .
Et à chaque fois, c'est par la langue commune que le peuple se cimenta.

Néanmoins, aujourd'hui, Israel est un des pays au monde où l'on parle le plus de langues.

Et j'ai même eu l'occasion d'y parler quelques mots en ... wallisien au moment d'une interview à la télévision israélienne l'an passé.

Commenter cet article