Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog kodamian

TE ARAROA TRAIL - Ce que j'ai parcouru entre Cap Reinga et Auckland (24 sept-13 nov 2020)

24 Septembre 2021, 14:23pm

Publié par kodamian

https://www.teararoa.org.nz/before-you-go/maps-and-notes-download/

 

Tout d'abord, le lien ci-dessus vous permet de voir l'ensemble du Trail qui permet de parcourir la Nouvelle-Zélande du Nord au Sud à pieds.

Et sur cette deuxième carte, voici la partie que j'ai personnellement parcourue.

TE ARAROA TRAIL - Ce que j'ai parcouru entre Cap Reinga et Auckland (24 sept-13 nov 2020)
TE ARAROA TRAIL - Ce que j'ai parcouru entre Cap Reinga et Auckland (24 sept-13 nov 2020)

Voir les commentaires

Le peuplement de la Polynésie

24 Septembre 2021, 13:06pm

Publié par kodamian

https://books.openedition.org/irdeditions/668?lang=fr

https://www.lnc.nc/article/pacifique/histoire/des-samoa-a-rapa-nui-l-adn-remonte-la-route-du-peuplement-de-la-polynesie

 

https://www.tahiti-infos.com/Le-peuplement-de-la-Polynesie-raconte-par-l-ADN_a203772.amp.html

Voir les commentaires

13 novembre 2020 De Stillwater à Auckland ... un vendredi 13 !

24 Septembre 2021, 10:07am

Publié par kodamian

Ça y est ! J'arriverai aujourd'hui à Auckland et j'aurai effectué en grande partie le début de ce Track Te Araroa qui va de la pointe nord de la Nouvelle-Zélande jusqu'à Bluff, au sud de l'île du sud.

Voici un lien pour en savoir plus sur le track :

https://www.teararoa.org.nz/before-you-go/maps-and-notes-download/

Voilà où j'ai commencé, au phare de Cap Reinga que l'on peut voir sur le dessin , il y a quelques semaines, puis j'ai fait quelques pauses pour visiter les différentes régions traversées, et je me retrouve à moins de 30 kilomètres de ma destination : Auckland !

Sur le mur de la salle commune du camping, certains ont immortalisé ces moments avec des dessins qui ont un rapport avec le track que l'on effectue.

Je quitte le camping et il faut faire attention car il y aura une rivière à traverser... seulement à marée basse.

En traversant la rivière, j'aurai de l'eau quasiment jusqu'aux épaules. J'ai préféré conserver à la fois mes chaussures et mon sac sur le dos, et je dois avouer qu'en sortant de l'eau, mon sac était devenu beaucoup plus lourd en raison du fait que mon sac de couchage principalement avait absorbé plusieurs litres d'eau.  

Ainsi, mon premier arrêt consista à essorer mon sac de couchage et à profiter de la vue sur le sommet de la colline pour apercevoir au loin l'ile volcanique de Rangitoto.

 En continuant mon chemin, j'arrive non loin d'une demeure historique.

C'est en effet la demeure de la famille Vaughan qui a vécu ici durant plusieurs générations. La maison fut commencée en 1863 et c'est le style victorien qui fut adopté. Plusieurs fils de Mr Vaughan s'occupèrent du domaine et construirent de leurs propres mains les demeures et s'occupèrent du domaine.

Avec leurs 4 enfants, Georges et Margaret durent agrandir le domaine et celà aboutit à la demeure qu'on peut voir actuellement, qui fut restaurée par l'action de volontaires.

L'activité était l'élevage de moutons sur ces terres comme on peut le voir sur la photo ci-dessous.

Je poursuis le track...et je longe de nouveau la plage .

Puis le track se poursuit sur la route .... et là. tout à coup, je m'arrête !

J'aperçois enfin la Skytower d'Auckland et je repense alors à mon départ le 24 septembre de Cap Reinga où j'avais espéré arriver jusqu'à Auckland... et me voici à quelques kilomètres de la première partie de ce track qui a traversé le Northland puis le nord de la région d'Auckland.

La route est constituée de montées et de descentes sur plusieurs kilomètres.

Sur le chemin, on peut voir les  mitraillettes qui avaient été disposées lors de la deuxième guerre mondiale le long de la baie dans l'hypothètique attaque par les japonais du pays.

Je traverse un pont qui surplombe une rivière avant d'arriver à des vestiges de bunker construit durant la seconde guerre mondiale.

La batterie construite ici est la " Castor Bay Battery ".

Le camouflage au niveau des toitures qui avait été fait avait pour but de faire penser qu'il s'agissait de maisons de vacances.

Les canons sont restés en place jusqu'en 1951, puis démontés pour être vendus comme féraille.

 

Je longe le bord de mer ...

Et j'aperçois de mieux en mieux Auckland.

C'est désormais le pont qui emjambe le bras de mer que je peux apercevoir de loin mais je vais prendre le bateau depuis Davenport pour rejoindre le centre-ville d'Auckland.

J'arrive enfin au terminal des Ferries de Devonport. Ces ferries permettent de rejoindre le CBD qui correspond au centre ville d'Auckland.

 

 

Voilà, je suis arrivé à Auckland. Pour la suite, on verra bien ce que je vais faire.

Voir les commentaires

12 novembre 2020 De Puhoi à Stillwater

24 Septembre 2021, 09:22am

Publié par kodamian

Hier soir, à Pukoi, j'ai eu la chance de rencontrer une grande voyageuse qui m'a invitée chez elle pour la nuit et elle me ramène ce matin à l'endroit même où elle m'a prise pour que je continue le Te Araroa Trail .

Je quitte la ville de Puhoi et j'irai donc aujourd'hui en direction de Stillwater.

Une partie du track aujourd'hui longe la route principale qui va du Northland vers Auckland.

De part et d'autre, on aperçoit les paysages verdoyants de la Nouvelle-Zélande.

D

Au sommet d'une colline, on trouve une explication sur l'endroit. Il s'agissait d'un " Pah " ou forteresse maorie qui était toujours un point d'observation privilégié sur la région. Rangatira vivait dans cette forteresse de Kakaha au moment des conflits.

La forteresse comprenait des tours de garde appelé Puhara qui étaient des points d'observation ainsi que des tours où étaient postés des guerriers. Le long de la palissade qui faisait le tour de la forteresse, il y avait des pilones ou " tumu " qui étaient sculptés. Il y avait à l'extérieur un fossé et une deuxième palissade de protection.

On peut voir sur cette représentation ci-dessous la façon d'avertir de l'arrivée d'ennemis. C'est entre autre avec une conque qu'on déclenchait l'alerte et on peut voir des casse-tête dans la main de guerriers.

 Tout à coup, par le plus grand des hasards, je retrouve la demoiselle avec qui j'avais marché quelques jours auparavant. Son ami plus rapide est déjà à Auckland et on va sans doute se retrouver là-bas dans quelques jours.

Je rejoins le bord de mer que je vais longer pendant une bonne partie de la journée avant d'arriver à Stillwater. 

A marée basse, il est possible de suivre la cote mais c'est au détriment des chaussures qui deviennent mouillées.

Puis c'est de nouveau une longue plage que je longe en contemplant les fleurs du printemps.

Enfin, j'arrive à Stillwater où je vais passer la nuit. La propriétaire du camping est fantastique et offre le gite gracieusement aux marcheurs du Te Araroa. 

 

Stillwater est un petit port à la fois de peche et de plaisance de la région nord d'Auckland.

 

 

Voir les commentaires

Le Te Araroa Trail dans le Northland et jusqu'à Auckland : un site à consulter

24 Septembre 2021, 09:18am

Publié par kodamian

https://www.teararoa.org.nz/the-trail/northland/northland-trail-notes/

https://www.teararoa.org.nz/the-trail/auckland/auckland-trail-notes/

Voir les commentaires

11 novembre 2020 De Pakiri à Puhoi " voiture + continuation du Te Araroa Trek

24 Septembre 2021, 08:30am

Publié par kodamian

Après être resté 2 jours à Pakiri pour visiter la région tout autour, je continue aujourd'hui le track qui m'emmenera à Puhoi. Mais pour éviter une section devenue très boueuse, je vais faire du stop et je serai déposé dans l'endroit où le chemin est plus praticable. Néanmoins, ce sera encore assez boueux.

Je quitte le matin Pakiri avec un superbe temps, mais quelques heures plus tard, le ciel est beaucoup plus nuageux avec un très bel arc en ciel total néanmoins.

 Je reprends donc mon sac à dos et c'est reparti pour le Te Araroa Trail. C'est environ 25 kms de marche aujourd'hui avec montée et descente.

Le chemin est bien balisé avec les triangles orange tout du long. 

 

 

 

 

 

Après ces 6 heures de marche, j'arrive enfin à Puhoi qui sera le terme de ma marche aujourd'hui. Et je demande tout d'abord au petit magasin en face de la rivière si je peux poser ma tente quelque part dans le village dans la mesure où je n'ai pas trouvé de camping. Il m'indique alors un endroit à une centaine de mètres, dans un parc pas très loin d'ailleurs des toilettes publiques. Mais un signe indique qu'il est interdit d'y camper. Je demande alors à 2 femmes qui sont entrain de préparer leurs kayaks pour descendre la rivière ce qu'il en est et une des femmes me voyant avec toutes mes affaires me propose de l'attendre et de m'offrir le gite ce soir dans sa maison.. Superbe ! j'ai deux à attendre avant leur retour de promenade en kayak alors j'en profite pour aller à la brasserie locale.

Tout d'abord, voici mon repas après la longue marche de la journée.

Juste à coté du magasin qui fait aussi de superbes hamburgers, il y  a un bar très connu dans la région et dans lequel je vais en apprendre pas mal sur l'histoire des premiers colons à y être arrivés.

Le bar est apparemment connu dans toute la Nouvelle-Zélande.

 C'est le grand batiment sur la photo ci-dessous qui est la brasserie aujourd'hui au rez de chaussée.

 Je profite du temps où j'y reste pour regarder les photographies d'époque.

En revenant sur le parking où je vais attendre mon hote, je discute avec un couple de retraités qui voyagent à travers le pays avec leur caravane.

Puis mon hote arrive et j'ai la chance d'être en compagnie d'une grande voyageuse qui a sillonné une partie du monde et qui attend de finir la construction de ses maisons pour repartir sur les routes du monde. Qui sait ? on se recroisera peut-être un jour ...

 

Voir les commentaires

10 novembre 2020 De Pakiri Holiday Park à Leigh puis au retour, les environs de Goat Island

24 Septembre 2021, 07:37am

Publié par kodamian

Je reprends le vélo que j'ai à dispostion au camping et je vais prendre mon petit-déjeuner à Leigh à une douzaine de kms de mon camping. Un bon café et Un Muffin !

L'exercice du matin sera le même que la veille, à savoir cette cote sur quelques kilomètres qui me permettra d'avoir une belle vue sur la région et la descente vers Leigh.

Comme le dit le proverbe que je viens d'inventer, " Gourmand un jour .... Gourmand toujours ! ". D'ailleurs, ce ne sera pas un, mais deux muffins avec mon cappucino.

Puis je vais passer la matinée vers la Réserve Marine à coté de Goat Island que l'on peut voir sur la carte ci-dessus.

A la Réserve Marine, il y a beaucoup d'explications qu'on peut lire sur des panneaux , concernant la vie marine avec la flore et la faune de l'endroit.

En plus de découvrir le centre marin, on peut pratiquer des activités de Paddling et on peut nager, on peut faire du masque-tuba pour explorer les fonds, on peut profiter de la journée pour faire du kayak et on peut aussi plonger.

 Voici Goat Island à quelques dizaines de mètres de la cote.

 

On trouve un certain nombre de poissons dans le coin.

On peut ainsi découvrir le cycle de la vie maritime. 

 Un panneau répond aux question concernant différentes interrogations que se posent les enfants qui viennent souvent en groupe avec leurs écoles à la découverte de cet éco-système  :

- Qu'est ce qui fait qu'il y a des marées ?

- D'où viennent les vagues ?

- Pourquoi y a t il des plages avec beaucoup de sable et d'autres avec peu de sable ?

- Pourquoi est-ce quelquefois difficile de voir facilement sous  l'eau ?

 Aprés être resté plus de 2 heures ici, je retourne vers Pakirai en m'arrêtant pour lire l'histoire de deux radio astronomes qui en 1948 ont installé une antenne au sommet de la colline de Pakiri pour détecter les ondes radio en provenance de l'espace. John Bolton et Gordon Stanley étaient venus de Sydney ici puis à Piha au nord d'Auckland pour collecter des données sur les ondes cosmiques et les analyser . 

Ils furent les premiers à identifier la source d'ondes radios emises en dehors de notre systéme solaire.

Les ondes radios ou " bruits cosmiques " venaient de la Nebuleuse du crabe, un reste d'une supernova qui explosa en 1054 et de galaxies du Centaure, du Cygne et de la Vierge, très loin de la Voie lactée. Le monde de l'astronomie fut étonné par cette nouvelle fenêtre vers l'univers. Bolton et Stanley travaillaient depuis la ferme des Greenwood et devinrent amis avec la famille. 

Ainsi, Pakiri a un nom pour toujours lié au début de l'aventure de la radio astronomie avec cette pancarte inaugurée le 01 février 2013.

Je retourne vers Pakiri et c'est un arc en ciel que je peux apercevoir au loin.

 J'en profite pour en apprendre plus sur la vie marine autour de Pakiri et sur les espéces d'oiseaux qu'on y trouve.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

9 novembre 2020 Autour de Pakiri Beach avec un vélo

24 Septembre 2021, 06:51am

Publié par kodamian

Au Pakiri Beach Holiday Park où je suis arrivé avec le couple rencontré quelques jours auparavant, je rencontre la manager des lieux qui a un vélo à me prêter et je décide par conséquent de rester un peu plus longtemps dans le coin pour profiter des endroits à visiter. Je dis au revoir aux trekkers rencontrés trois jours auparavant et il est possible qu'on se revoit plus tard sur le chemin du Te Araroa ( le long trek qui parcourt le pays du nord au sud et que je suis entrain de parcourir en partie ).

Une trekkeuse avec qui je discute me surprend avec son équipement pour le trek. Elle fait en effet partie des  " minimalistes " et a réussi à mettre tout son équipement dans un sac à dos très compact. Elle porte une partie de son équipement dont l'eau devant et j'ai déjà rencontré d'autres personnes avec ce genre de sacs. 

Comme je ne suis pas pressé, je prends le temps de prendre mon café plus tard que d'habitude dans le parc du camping, où il y a un certain nombre de caravanes en ce moment. J'avais trouvé quelques jours auparavant à l'auberge de Whangarei un bouquin en français que j'avais pris en échange d'un bouquin que j'avais terminé et j'en commence alors la lecture.

Puis je vais me balader en bord de mer pour apprécier ce début de journée qui est vraiment splendide. 

Je tiens à revoir l'endroit où j'ai dû traverser la rivière la veille au soir et j'ai eu la chance d'avoir des gens qui m'indiquent le chemin car il n'y avait pas vraiment d'indications précises, mais le courant était important et on m'avait dit qu'il fallait juste avant d'arriver au camping être prudent.

Comme vous le voyez, le terrain est boueux et nous sommes à marée basse. Quand je suis arrivé la veille, c'était marée haute et j'ai même songé un moment à rester de l'autre côté avant de traverser.

Aujourd'hui, c'est un tout autre paysage que la veille au soir. Sur la photo ci-dessous, vous voyez le nord d'où j'arrivais et je devais donc traverser pour arriver vers le versant sud.

 

 

On voit sur cette carte plus précisement l'endroit en pointillé vert où il faut traverser la rivière.

Après cette balade, je décide d'aller sur les recommandations de la manager vers Leigh qui est à une douzaine de kilomètres de là et je dispose du vélo qu'elle m'a mis gentiment à disposition. 

 Je pars donc du camping Holiday Park...

Je pars avec le vélo " Mountain Bike " et équipé d'un casque, obligatoire en Nouvelle-Zélande. 

Pour rejoindre Leigh, il y a une colline à gravir avant de redescendre vers le village de Leigh. La vue une fois arrivé au sommet de la colline est impressionnante car on voit toute la région au sud devant soi.

L'ile qu'on voit devant soi est " Little Barrier Island ".

 Mais il y a une petite île tout près du littoral qui s'appelle Goat Island et où il y a des fonds marins qui permettent de faire du snorkeling. C'est une réserve marine qui d'ailleurs est très visitée.

 Grâce à la brochure dont je dispose, j'ai pu ainsi voir qu'il y a un certain nombre de possibilités de balade dans le coin et j'ai bien l'intention d'en profiter.

 

Je redescends. donc vers Leigh et je m'arrête à la marina où se trouvent un certain nombre de bateaux de plaisance. Les gens ici adorent aller pecher et se balader en mer, et la Nouvelle-Zélande est pour celà un pays qui attire également les plaisanciers du monde entier.

 Des propriétés privées ont été construites en bord de mer. D'ailleurs, en lisant l'Histoire de la zone, j'apprends que les populations maories habitaient ici en profitant ainsi des réserves de nourriture que leur offrait l'océan ainsi que d'eau fraiche apportée par les courants d'eau.

 

 

Je retourne alors à Pakiri mais je reviendrai ici car l'endroit est vraiment sympathique. 

Une fois déjeuner, je profite du camping pour me reposer et en profiter pour lire puis regarder un film dans la salle commune dont dispose l'Holiday Park.

 

Voir les commentaires

8 novembre 2020 De Mangawhai à Pakiri Beach

23 Septembre 2021, 15:40pm

Publié par kodamian

Aujourd'hui, ce sont 27 kms que nous devrons parcourir depuis Mangawhai pour arriver à Pakiri Beach. Nous avons donc du temps ce matin et nous décidons avec mes amis de prendre le petit-déjeuner dans un café avec terrasse qui est apparemment très réputé dans la région. 

En fait, c'est une chocollaterie " Chocolatier BENNETT " très connue dans la région et nous allons profiter de l'endroit.

Voici le trajet d'aujourd'hui :

Nous nous installons sur la terrasse en extérieur pour profiter de cette belle journée.

J'apprends que la fontaine qui est juste à côté de notre table vient de France, ainsi que les tuiles des batiments adjacents. 

Les propriétaires de l'établissement ont eu un coup de foudre pour la France et ont voulu importer le savoir-faire en Nouvelle-Zélande. Et c'est un véritable succès car les clients viennent d'Auckland pour jouir de l'endroit, de son cadre et de ses chocolats ainsi que des copieux repas qui y sont servis.

 

Voici la jeune équipe des experts en chocolat.

On peut comprendre tout de suite que le caractère luxueux de l'établissement a été au fondement de sa création. 

 

 Ainsi, on peut lire sur des panneaux l'histoire du chocolat depuis la découverte des fèves en Amérique jusqu'à son développement en Europe et dans le monde entier.

Les spécialités en chocolat sont infinies, et ici, on trouve du chocolat avec du sel, du chocolat noir jusqu'à 96 pourcent, du chocolat au lait ou du chocolat blanc, etc... 

Il y a une dégustation gratuite de plus qui permet ainsi d'apprécier quelques chocolats de l'établissement.

Après ce moment très reposant et l'estomac bien rempli, on reprend nos sac à dos et on se met en route pour l'étape du jour qui va principalement longer la plage.

On va tout d'abord rejoindre la plage de Mangawhai depuis le centre-ville et on traverse des terres de maraichers avant d'arriver devant la grande étendue de sable blanc.

L'aménagement de la plage et la protection des dunes a donné lieu à la plantation de forets à proximité et de plantes pour retenir le sable et éviter l'érosion du littoral.

 

C'est le week-end et les aficionados de surf se sont donnés rendez-vous sur la plage pour profiter des belles vagues de l'océan.

 

 Les cavaliers promènent leur monture au bord de la plage et profitent ainsi de la journée.

Ce fut donc un peu plus de 27 kilomètres de marche aujourd'hui avant d'arriver au camping de Pakiri où j'ai planté ma tente.

 

Voir les commentaires

7 novembre 2020 La suite du Te Araroa Trail

23 Septembre 2021, 15:06pm

Publié par kodamian

Aujourd'hui, nous repartons avec mes nouveaux amis et le trajet sera de Waipu Cove jusqu'à Mangawhai. Là-bas, nous irons dormir chez des habitants qui reçoivent régulièrement des trekkers du Te Araroa Trail.

Nous allons traverser plusieurs chaines de montagnes durant la journée.

Et du premier sommet, on peut apercevoir la longue plage que nous avons suivie depuis la veille au matin, depuis Marsden Point.

Puis c'est le trek qui se poursuit.

 Après quelques heures de marche, vient le temps de la pause déjeuner avec café bien sûr.

Nous sommes en Novembre et les beaux jours vont être de plus en plus nombreux au cours de ce printemps austral.

De nouveau, nous devons monter sur une hauteur qui nous permet de voir la future plage sur laquelle nous allons marcher par la suite.

Nous voilà revenu sur la plage, où nous apercevons des surfers qui profitent des belles vagues pour s'adonner à leur sport favori.

 

Nous arrivons à proximité de Mangawhai et on se repose avant d'aller vers la ville.

 Nous voyons le Mangawhai Harbor devant nous qui permet d'accèder ainsi à l'océan pacifique.

Nous voilà enfin arrivé là où nous allons dormir. Notre hote fait son jardin tandis que son épouse nous présente l'endroit.

Le petit cabanon est très bien aménagé et c'est là que nous allons passer la nuit. 

 

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>